Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : un pèlerinage depuis Puy en Velay

0

Relier Saint-Jacques-de-Compostelle…. tel était l’objectif de ces pèlerins catholiques en quête de spiritualité.

Aujourd’hui, les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle représentent la volonté propre à chacun d’entreprendre une réflexion intérieure.

En 2012, 192 488 pèlerins en provenance de villes françaises et européennes, ont rejoint Saint-Jacques-de-Compostelle.

Quelles sont les origines de ce pèlerinage? Existe-il plusieurs Chemins de Compostelle ?

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle : un peu d’histoire…

Au 1er siècle, l’apôtre Jacques quittait le proche Orient pour aller prêcher la parole du Christ en occident, notamment sur la péninsule ibérique.
À son retour en Palestine, il fut décapité par le Roi Hérode qui embarqua sa dépouille sur un navire, qui guidé par un ange s’échoua sur les côtes de Galice.

Vers l’an 800, l’ermite Pelagius, suite à une révélation survenue dans son sommeil, aurait trouvé le tombeau de l’apôtre Jacques, frère de Jean l’Évangéliste et premier apôtre martyr de la chrétienté.
En l’an 835 l’Évêque Théodomire, reconnut officiellement au nom de l’Eglise, ce tombeau comme celui de l’apôtre Jacques.

Dès lors, au moyen-âge Saint-Jacques-de-Compostelle devint la destination la plus prisée pour d’innombrables pèlerins.

Ces voyageurs en quête des racines chrétiennes et de spiritualité, tracèrent des routes à travers toute la France et l’Europe afin de relier ce nouveau sanctuaire.
Les monuments historiques notables parsemant ces chemins furent autrefois leurs jalons et sont aujourd’hui inscrits au patrimoine mondial.
Afin de permettre aux pèlerins de traverser ces territoires, les évêques leur délivraient une attestation : « La Créanciale ».

Depuis les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle demeurent des itinéraires empruntés par des pèlerins pieux ou athées à la recherche d’une paix intérieure.
Aujourd’hui « La Créanciale » remise par l’Eglise ou « La Crédencial » délivrée par une association ouvrent aux devoirs et respect que suscitent ces chemins.

La route de Puy en Velay : l’un des Chemins de Compostelle

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle peut s’entreprendre au départ de multiples villes françaises et européennes.

L’une des principales est la « Via Podiensis » au départ de Puy en Velay.
Longue de 1530 km, ce chemin est balisé comme GR 65 et traverse sur le territoire français, Conques, Moissac et Ostabat dans les Pyrénées-Atlantiques.
Dans sa partie espagnole, le pèlerinage se poursuit par la traversée de Roncevaux, Puente la Reina, Burgos, León pour s’achever à de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Autant de villes et de villages à visiter dont les monuments classés sont les témoins de ces pèlerinages chrétiens :

  • L’hôtel Dieu Saint Jacques à Puy en Velay ;
  • La Cathédrale Notre Dame à Puy en Velay ;
  • L’abbatiale Sainte-Foy à Conques ;
  • L’abbatiale et le cloitre Saint-Pierre à Moissac ;
  • La Cathédrale Santa Maria à Burgos ;
  • Le Monastère de San Marcos à León ;
  • ….
  • Et La Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Une atmosphère unique où se côtoient pour la sérénité des pèlerins, des forêts de pins, de genêts et de fougères, des prairies et des ruisseaux.

Si vous désirez visiter le Pays basque, les Clubs Belambra vous proposent des hébergements à « La Chambre d’Amour » à Anglet et au Club « Les vignes » à Capbreton.

Laisser un commentaire