Découverte de la baie de Morlaix : entre îles et îlots

0

La Bretagne regorge de sites somptueux à découvrir. La baie de Morlaix, avec ses nombreux îlots rocheux pittoresques, en fait incontestablement partie. Zoom sur les principales îles à découvrir lors de votre séjour en Bretagne, sur la côte sauvage du Finistère.

Les îles de la baie de Morlaix à découvrir

Île-aux-Dames, île Verte, île de Sable… Il existe une multitude d’îles et d’îlots au sein de la baie de Morlaix que l’on peut discerner depuis la côte. L’île du château du Taureau, l’île Noire, l’île de Louët et l’île Callot constituent les principaux sites à ne pas manquer lors de votre découverte de la baie.

L’îlot rocher du château du Taureau

Situé sur la commune de Plouezoc’h, ce château a été construit au XVIe siècle avec l’objectif de protéger la population des invasions anglaises. Par la suite, au XVIIIe siècle, il est modifié par Vauban et accueille des soldats ainsi que des officiers.

Au fil des siècles, il changera plusieurs fois de fonction, devenant tour à tour une prison, une résidence d’été, le fief de la DCA allemande puis le siège d’une école de voile. À présent, il fait office de musée à ciel ouvert. Sur place, découvrez les trois niveaux du château et notamment son pont-levis, ses casemates, ses cellules et ses coursives. Des panneaux et animations permettent d’en apprendre plus sur la vie des soldats et sur l’histoire du fort.

Pour rejoindre le château du Taureau, prenez le bateau au départ de Carantec ou Plougasnou.

L’île Noire

Cette île, où se dresse un imposant phare, aurait inspiré l’auteur de Tintin pour la création de sa bande dessinée du même nom. Le phare date de 1844 et a été construit à partir de pierres de taille locales.

Il est possible d’y aller à pied depuis la presqu’île de Barnénez.

L’île Louët

Cette petite île de la baie de Morlaix est située au large de la ville de Carantec. Elle est connue pour son phare et sa petite maison de gardien où il est d’ailleurs possible de dormir. L’île compte également deux petites dépendances.

L’île de Louët est ouverte au public toute l’année. Avec sa végétation fournie et la roche omniprésente, elle a des airs de territoire sauvage et donne rapidement le sentiment d’être coupé du monde.

Une fois sur place, n’oubliez pas de profiter de la vue privilégiée sur le château du Taureau.

L’île Callot

À marée haute, Callot est une petite île coupée du monde et se dresse, inaccessible, au large de Carantec. À marée basse, Callot se mue en une presqu’île que l’on peut rejoindre via une petite route submersible.

Pour visiter cette île de la baie de Morlaix, préférez le vélo ou la marche à pied et garez votre véhicule sur les parkings proposés. Vous pourrez ainsi explorer l’île plus librement et découvrir tous ses trésors.

Sur l’île, fougères, ajoncs, chardons bleus, bruyère, dunes sauvages, granit, criques et plages aux allures de bout du monde cohabitent, formant un ensemble à l’aspect sauvage et typique des paysages finistériens.

On y trouve également des petites terres agricoles, une ancienne école, des habitations où 9 familles y vivaient autrefois, et la chapelle Notre-Dame de Callot, qui surmonte l’ensemble de l’île et possède un clocher classé monument historique en 1914.

À la pointe de l’île, vous découvrirez une réserve naturelle protégée.

 Bon à savoir

Avant de partir, prenez le temps de consulter les horaires de la marée afin d’éviter de rester coincé(e)(s) ou pire, de vous retrouver à l’eau. Chaque année, quelques visiteurs se font en effet surprendre par la vitesse de montée de la marée.

Quid de la ville de Morlaix ?

Après avoir visité les différentes îles et îlots de la baie de Morlaix, n’hésitez pas à aller faire un tour du côté de la ville du même nom.

Cette dernière abrite un petit trésor, à savoir l’un des théâtres italiens les mieux conservés de France. Avec ses sièges recouverts de velours rouge, ses balcons disposés en arrondi, ses peintures baroques et ses machineries d’origine, ce monument constitue un véritable bijou architectural et un excellent témoignage du style des théâtres italiens érigés au cours de la IIIe République. C’est d’ailleurs pour son caractère exceptionnel qu’il a été classé Monument historique en 1998.

Et pour poursuivre la visite ? On se dirigera vers le centre-ville afin d’admirer les nombreuses maisons à pans de bois représentatives de l’architecture locale, les jardins en terrasses, les lavoirs, les vestiges des remparts de la ville close mais aussi le viaduc de Morlaix érigé en 1865. Autour de la ville, vous découvrirez de nombreux sites où vous pourrez admirer des mégalithes.

Le site officiel de la ville de Morlaix propose plusieurs itinéraires. Rendez-vous dans la rubrique Tourisme pour choisir le circuit thématique le plus adapté à vos envies.

La baie de Morlaix et Morlaix se découvre tout au long de l’année mais dévoile ses plus beaux attraits au printemps ou en été.

Les commentaires sont fermés.