Festival d’Avignon : 2014, une année placée sous le signe du renouveau

0

La 68ème édition du Festival d’Avignon se tiendra du 4 au 27 juillet 2014. Comme chaque année, l’évènement investira les lieux emblématiques de la ville à l’image du Palais des Papes, l’Opéra théâtre d’Avignon, le Cloître des Moines, la carrière Boulbon, ou pour la toute première fois, l’Hôtel des Monnaies.

  • La nouvelle génération d’artistes à l’honneur

C’est un vent de renouveau qui souffle cette année sur le Festival d’Avignon, le festival de théâtre et des arts de la scène probablement le plus connu au monde. Un renouveau marqué tout d’abord par la direction du festival, assurée par Olivier Py. Entré en fonction le 1er septembre 2013, il se distingue par le fait qu’il soit le premier artiste à la tête du Festival d’Avignon depuis Jean Vilar, fondateur et directeur de la manifestation de 1947 à 1971.

Le Festival d’Avignon 2014 se veut multiple et ouvert, avec des artistes français et étrangers, faisant également la part belle à la nouvelle génération de talents. Ainsi, sur les 25 artistes invités cette année, deux tiers fouleront les scènes de la « Cité des Papes » pour la première fois et 11 artistes invités sont âgés de moins de 35 ans, de quoi dynamiser les trois semaines du festival de théâtre !

Parmi les 36 spectacles prévus au programme du Festival d’Avignon 2014, figureront des œuvres classiques comme des pièces contemporaines. Le Prince de Hombourg de Kleist, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti afin de rendre hommage à Jean Vilar ouvrira le festival dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes. De nombreuses représentations sont particulièrement attendues, à l’image d’Henry VI de Shakespeare, mise en scène par Thomas Jolly à la FabricA, Intérieur de Maeterlinck dirigée par Claude Regy, Le mariage de Maria Braunou du dramaturge allemand Thimas Istermeier ou encore Mahabharata – Nalacharitam proposée par le japonais Satoshi Miyaga.

Olivier Py présentera lui-même Vitrioli (de Yannis Mavritsakis) ainsi qu’Orlando et l’impatience.

  • Un Festival d’Avignon 2014 multiple et surprenant

Si Avignon se mue chaque année en ville-théâtre pour le plus grand plaisir du public, la ville offre également des immersions dans les univers de la danse, du chant et de la musique. Découvrez notamment le travail du chorégraphe israélien Arkadi Saides à travers Archive, une œuvre traitant de l’occupation des territoires palestiniens ou encore Haeeshek (« Je te survivrai ») de l’artiste Hassan El Gerety, qui offre une incursion dans le monde du cabaret et de l’Égypte contemporaine.

Le Festival d’Avignon 2014, vibrera également au rythme des débats, des rencontres publiques et des installations en tout genre, sans oublier sa version « Off » qui cette année se déroulera sur la même période.

Les Têtes Raides et Jeanne Moreau font partie des grandes surprises du festival. Ils clôtureront en beauté le Festival d’Avignon 2014 lors d’un spectacle poétique au cours duquel les œuvres de Guillaume Apollinaire, Antonin Artaud, Jean Genet, Raymond Queneau ou encore Arthur Rimbaud seront mises en musique.

  • Le renouvellement du public, une problématique phare du festival d’Avignon 2014

Souhaitant ouvrir le festival au plus grand nombre, Olivier Py a intégré 3 représentations contemporaines dédiées aux enfants dans la programmation du Festival d’Avignon 2014. C’est la Chapelle des Pénitents Blancs qui accueillera le premier festival du jeune public.

Les jeunes de moins de 26 ans, qui ne constituent que 11% du public du festival, ne sont également pas oubliés à l’occasion de cette nouvelle édition. Afin de faciliter l’accès au meilleur de la création contemporaine, des tarifs préférentiels ont été mis en place à leur destination.

Laisser un commentaire