L’Hérault, une région d’étangs

0

Le littoral du département de l’Hérault compte mille et une lagunes et étangs, gardiens de la biodiversité et porteurs d’une grande richesse écologique. Partez à la découverte des principaux étangs de l’Hérault, avec Belambra.

L’étang de Mauguio

Aussi connu sous le nom de l’étang de l’Or, l’étang de Mauguio est situé au Sud-Est du département de l’Hérault. D’une superficie de 2960 ha, d’une profondeur moyenne de 1,1 mètre, long de 11 kilomètres et large de 3 kilomètres, cet étang héraultais est le 5ème plus grand étang littoral de France.

Vers 3000 ans avant J.-C., l’espace environnant était occupé par des pêcheurs vivant dans des huttes faites de roseaux. Aujourd’hui encore, même si l’activité y est moins importante, il est possible d’y trouver des amateurs de pêche traditionnelle, évoluant sur l’eau à bord de barques à fond plat appelées « négafols ». Quelques cabanes, habitées ou non, subsistent également sur les berges, leur conférant un charme bucolique.

Au cours de l’année, on peut également rencontrer aux abords de l’étang des chasseurs au gibier d’eau ou encore des troupeaux de chevaux ou de taureaux d’élevage.

En plus d’être situé au cœur de paysages d’une grande beauté, l’étang de l’Or abrite des trésors de biodiversité. Aigrettes garzettes, grèbes huppés, flamants roses ou encore héron cendrés se côtoient et animent les lieux.

Par souci de préservation, cet étang héraultais a été classé au titre de la loi sur le paysage en 1983. Aucune modification majeure pouvant potentiellement transformer les lieux ne peut donc être entreprise sans autorisation.

Essentiellement situé sur la commune de Mauguio, il est la propriété de l’État (Domaine Public Maritime).

Les étangs palavasiens

Répondant aux noms de Vic, Ingril, Arnel, Prévost, Pierre Blanche, Grec, Méjean Mouettes et La Peyrade, les étangs palavesiens sont un complexe lagunaire s’étendant sur environ 4000 ha entre Frontignan et Pérols, et en périphérie de Sète et Montpellier. Ces étangs méditerranéens typiques arborent une périphérie d’une grande richesse, notamment constituée de marais et d’anciens salins.

Ces étangs du département de l’Hérault sont peuplés par près de 250 espèces d’oiseaux migrateurs ou en hivernage, soit une population d’environ 20 000 oiseaux. Il est notamment possible d’observer : l’avocette élégante, le tadorne de Belon, la sterne naine mais aussi le flamant rose, l’huîtrier pie ou l’échasse blanche.

L’activité humaine est également bien développée au cœur des étangs palavésiens. Ces derniers vivent au rythme de la pêche traditionnelle, des productions conchylicoles, de la chasse, du trafic fluvial, des activités nautiques ou des visites ludiques portant sur la découverte de la faune et de la flore.

L’étang de Thau, le plus vaste de l’Hérault

L’étang de Thau est bien connu des amoureux de sports nautiques (voile, kitesurf, windsurf, free-ride) qui apprécient son cadre idyllique et ses eaux bleues faussement placides.

Plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon, il présente une superficie de 7 500 hectares et est bien plus profond que l’étang de l’Or, avec un fond situé à environ 5 mètres. Les grandes dimensions de cette étendue d’eau sont dues à la particularité des lieux et à sa liaison avec la mer Méditerranée.

Tout au long de l’année, cet étang du département de l’Hérault est animé par la culture des huîtres (qui assure d’ailleurs la moitié de la production française), mais aussi par une vie sous-marine exceptionnelle, entre hippocampes, blennies paons et poissons étranges.

Autres particularités à découvrir : la Bise, un gouffre de 100 mètres de large et de plus de 30 mètres de profondeur, dont provient une eau toujours tiède à 21°C et les fonds partiellement couverts de cadoules, des séries de buttes dont la présence demeure énigmatique.

Ne manquez pas de partir à la découverte des étangs lors de votre séjour dans l’un des établissements Belambra situés dans la région de l’Hérault , « Presqu’île du Ponant » à la Grande Motte ou « Les Rives de Thau » à Balaruc les Bains. En plus des activités nautiques qui peuvent y être pratiquées, de nombreuses visites sont organisées tout au long de l’année pour faire découvrir au public les caractéristiques de ces étendues d’eau. À noter également que d’autres alternatives s’offrent à vous, comme l’étang Le Bagnas à côté d’Agde ou celui de Vendres, dans le site Natura 2000 de la «Basse plaine de l’Aude».

Laisser un commentaire