La cité médiévale de Conflans

0

La cité médiévale de Conflans, à Albertville, est un site remarquablement bien conservé permettant de plonger au cœur de l’Histoire. Partez à la découverte de cette petite localité, qui a connu son heure de gloire il y a quelques siècles.    

La cité médiévale de Conflans, une ancienne place forte

Du haut de son éperon rocheux, la cité de Conflans jouissait d’une excellente situation puisqu’elle était protégée des inondations de l’Isère et de l’Arly et pouvait observer à loisir les vallées alentours et prévenir l’arrivée de visiteurs indésirables. Il s’agissait également d’une situation de choix lorsqu’il s’agissait de se déplacer, pour se rendre en Italie, à Grenoble ou encore à Genève.

Outre son intérêt d’un point de vue militaire, la situation de Conflans était aussi intéressante d’un point de vue économique. La ville était en effet une étape sur la route commerciale entre Milan et Vienne et profitait ainsi d’un certain dynamisme. Au fil des siècles, Conflans a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses convoitises, notamment de la part des comtes de Savoie, qui se sont heurtés à la volonté des archevêques. Ils ont toutefois réussi à obtenir ce qu’ils souhaitaient et ont accéléré l’essor économique de Conflans, si bien qu’au XIVème siècle, la ville entre dans une période de prospérité. Elle devient alors le théâtre de 3 foires annuelles et accueille également un marché hebdomadaire chaque samedi.

La prospérité de la cité médiévale de Conflans s’est également traduite par l’implantation de nombreuses maisons bourgeoises et de maisons fortes.

Pour se protéger des pillards et des soldats, la ville a fait construire des remparts laissant uniquement deux points d’entrée toujours observables aujourd’hui, à savoir la Porte de Savoie et la Porte Tarine.

Le déclin de Conflans

La prospérité de la cité de Conflans a perduré pendant plusieurs siècles et ce n’est qu’au XVIIIème siècle que celle-ci a commencé à décliner. En cause, l’endiguement de l’Arly et de l’Isère qui a sensiblement réduit les risques d’inondations dans la plaine.

Ce changement a permis à l’Hôpital-sous-Conflans de se développer économiquement, contribuant par la même occasion à la perte de rayonnement de Conflans.

L’implantation des Salines royales dans la plaine en 1750 n’a rien arrangé, sans compter qu’à cette époque déjà, les flux de marchandises et de voyageurs n’étaient plus contraints de passer par Conflans.

En 1836, les villes de Conflans et l’Hôpital-sous-Conflans sont réunies par le roi Charles-Albert et adoptent le nom d’Albertville.

Partir à la découverte de la cité médiévale de Conflans

Le déclin de Conflans n’a pas été sans intérêt puisque ce délaissement a permis la sauvegarde du patrimoine architectural. Aujourd’hui encore, il y a donc de nombreux sites d’intérêt à découvrir à l’occasion d’une visite.

  • L’église Saint-Grat : reconstruite entre 1700 et 1720 après un incendie en 1632, cette église de style baroque arbore une grande façade sur laquelle sont peints Notre Dame d’Assomption, Saint-Grat et Saint-Sébastien. L’intérieur de l’église mérite également le détour en raison des trésors qu’il abrite. Le retable doré à l’or fin réalisé par Claude-Antoine Marin, la chaire sculptée en bois de noyer de Jacques Clérant tout comme les décors peints font partie des éléments à ne pas manquer.
  • La tour Sarrasine
  • La Maison Rouge : cet édifice classé monument historique a été construit pour Pierre Voisin, secrétaire du Comte Amédée de Savoie, à la fin du XIVème siècle. Ses propriétaires ont changé à plusieurs reprises au fil des siècles et elle a tour à tour fait office de caserne, d’hospice ou de lieu de vie pour la communauté des Bernardines. Elle abrite aujourd’hui le musée ethnographique et d’histoire sur la vie des Savoyards.
  • La porte de Savoie et la porte Tarine
  • La fontaine Anselme, dessinée par Antoine Anselme en 1771
  • Le château Manuel de Locatel

En marge des monuments, le charme authentique des petites rues pavées médiévales, les échoppes colorées, les remparts ainsi que les maisons ne manqueront pas de faire voyager les visiteurs dans le temps.

Découvrez la cité médiévale de Conflans en toute autonomie ou en groupe, en compagnie d’un guide tout au long de l’année.

Une autre échappée : Les chemins du baroque en Savoie

Crédit photo : Markus Schweiss / CC 

Les commentaires sont fermés.