La Côte de Granit Rose, escapade nature sur la côte bretonne

0

Située sur la zone côtière de la Manche, la Côte de Granit Rose est un véritable terrain de jeu pour les amoureux de la nature.
Cette côte bretonne, qui s’étend notamment sur les communes de Trégastel, Perros-Guirec et Pleumeur Bodou, tire son nom des rochers de granit rose qui la compose. Formés il y a 300 millions d’années, ils sont marqués par le temps et les intempéries qui les ont sculptés, générant souvent des formes insolites et évocatrices.
Découvrez les principaux sites naturels où il est possible d’admirer la beauté pittoresque et singulière de la Côte de Granit Rose.

Le site naturel de Ploumanac’h

Classé patrimoine national et propriété du Conservatoire du Littoral, le site naturel de Ploumanac’h est un trésor à côté duquel il serait dommage de passer lorsqu’on souhaite saisir toute la beauté de la Côte de Granit Rose. Les oiseaux des landes et des mers, les chevreuils et la bruyère peuplent les lieux, mais ce qui retient immanquablement les regards, ce sont les chaos granitiques que l’on rencontre au gré des balades. À la fois intrigants, insolites et majestueux, certains amas rocheux roses atteignent parfois 20 m de haut.

Pour découvrir le site, rien de mieux que d’emprunter l’un des nombreux itinéraires qui sillonnent cette côte aux allures de bout du monde, notamment entre les plages de Trestraou et de Saint Guirrec. Au détour d’un chemin, ne manquez pas le phare de Ploumanac’h, la Pointe du diable, la Roche Tremblante, la Guérite du douanier, le dragon de Pors Rolland, ou encore la pointe de Squewel. Côté parcours, n’hésitez pas à vous aventurer sur le très agréable Sentier des douaniers, qui a autrefois servi à la surveillance des côtes contre les incursions des contrebandiers.

L’archipel des sept îles

Situé face à la Côte de Granit Rose, l’archipel des sept îles est connu pour être l’une des plus grandes réserves ornithologiques de France. Sur ses sept îles protégées qui répondent aux noms de l’Île au Moine, Rouzic, Bono, Malban, Le Cerf, l’Île Plate ou encore Costans, se côtoient pas moins de 25 000 couples d’oiseaux répartis en 27 espèces différentes, parmi lesquelles 13 espèces marines. On peut ainsi y admirer des fous de Bassan, des pingouins, des fulmars boréaux, des mouettes tridactyles, des macareux moines ou encore des cormorans huppés et des goélands bruns ou argentés. Des phoques gris complètent la population de ces îles bretonnes dont le territoire s’étend sur environ 40 hectares.

Étape incontournable de toute expédition sur la Côte de Granit Rose, l’archipel se découvre de février à novembre en vedette ou en vieux gréement. À noter que pour préserver la faune peuplant les îles, tout débarquement est interdit, excepté sur l’Île aux Moines.

La Vallée des Traouïero

Offrez-vous une balade dépaysante sur la Côte de Granit Rose grâce aux mystérieuses vallées des Traouïero. Ces deux vallées parallèles à la végétation dense sont connues pour être hantées par de nombreuses légendes mettant en scène des personnages aussi bien réels que fictifs.

Au milieu des châtaigniers, des aulnes, des noisetiers et des espèces rares de fougères, se dressent des chaos de granit rose souvent couverts de mousse. Arborant des formes étranges et insolites, ils contribuent à créer l’atmosphère singulière des lieux.

Si la vallée des Traouïero dévoile toute sa beauté le jour, c’est le soir qu’elle délivre tous ses secrets, lors de balades guidées au rythme des contes et des légendes racontés par Yann. Chaque été, il convie les vacanciers à des randonnées nocturnes éclairées à la lampe torche. Entre la découverte d’un passage secret, l’exploration de grottes et le murmure des arbres, le dépaysement promet d’être complet.

La Presqu’île Renote

La Presqu’île Renote présente un cadre pittoresque qui ne manque jamais de ravir les amoureux de la nature. Cet espace naturel protégé, aux allures parfois sauvages, abrite une faune et une flore typiques des bords de mer mais aussi d’innombrables chaos de granit rose. Certaines formations granitiques arborent d’ailleurs des formes évocatrices comme la Palette du Peintre, la Soucoupe, le Rocher du Dé ou le Tas de Crêpes.

La Presqu’île Renote propose aussi des panoramas enchanteurs sur l’Île du Gouffre, le Château de Costaérès mais aussi l’archipel des sept îles, à découvrir par le biais du Sentier des douaniers.

La Pointe du Castel

La Pointe du Castel fait également partie des sites naturels incontournables de la Côte de Granit Rose.
Situé non loin de Trébeurden, il s’agit d’un site boisé agréable offrant de très belles vues sur la plage de Tresmeur, l’île Millieu et le port de plaisance.
La Pointe du Castel est également connue en raison du Père Trébeurden, ce rocher de granit évoquant un visage. Jour après jour, il veille inlassablement sur les promeneurs qui foulent le sol de la pointe.
En période de marée basse, la Pointe du Castel offre également un accès privilégié à l’île Milliau, une île de 23 hectares qui abrite une flore protégée et une allée couverte.
N’hésitez pas à vous renseigner sur les horaires de passage à pieds avant de vous rendre sur l’île, sous peine de ne pas pouvoir rebrousser chemin !

Laisser un commentaire