La Grave, la Meije, un domaine skiable entre patrimoine et freeride

0

Le domaine skiable de la Grave, la Meije, créé en 1976, est un domaine bien particulier. En effet, les skieurs n’y trouveront pas de pistes sécurisées et balisées, mais des paysages bruts et des itinéraires desservis par les Téléphériques des glaciers de la Meije. Entre son patrimoine naturel et sa richesse culturelle, découvrez le caractère unique de ce temple du freeride, réservé aux skieurs aguerris.

Un domaine skiable dédié au freeride

Le domaine skiable de la Grave, la Meije n’en est pas vraiment un ; il s’agit plutôt d’un site où chaque skieur choisit son itinéraire et où la passion et la liberté sont les maîtres mots qui règnent sur ses 2150 mètres de dénivelé.

Les joies du hors piste dans un cadre exceptionnel

Grâce à un téléphérique, les skieurs accèdent à un décor unique situé à 3200 mètres d’altitude fait de grandes étendues de glace et de couloirs abrupts. Et en haute montagne, loin des pistes balisées, il appartient à chaque skieur de gérer sa sécurité. Car entre les 3600 mètres du Dôme de la Lauze et les 1500 mètres de la Romanche, dans les vallons de la Meije et ceux de Chancel, liberté rime avec responsabilité. Ainsi, ce site hors piste est recommandé aux passionnés de glisse qui ont déjà un certain niveau de ski et qui sont aptes à assurer leur sécurité et celle des autres. En échange, le domaine skiable de la Grave, la Meije réserve à ses hôtes des paysages d’une rare pureté et une qualité de neige exceptionnelle, qui lui a permis d’acquérir une réputation internationale.

Des règles de sécurité strictes à respecter

La pratique du ski hors piste est un plaisir qui implique un grand sens des responsabilités. Avant de prendre le départ, chaque skieur doit juger si la qualité de la neige, la météo et l’itinéraire choisi sont adaptés à ses capacités. Des panneaux d’information sur la météo, la qualité de la neige et les risques d’avalanche sont disposés dans les gares au départ du téléphérique.

Par ailleurs, chacun est responsable de tout accident, matériel ou corporel, infligé à soi-même ou à un autre skieur au sein du domaine de la Grave, la Meije. Sur le glacier, il est donc recommandé de skier uniquement sur les pistes balisées pour éviter tout risque de chute dans une crevasse. Enfin, il est demandé aux skieurs d’être vigilants sur les horaires choisis pour skier. En effet, à 3200m d’altitude, la météo peut changer brutalement et surprendre les sportifs. De manière générale, il est demandé à chacun de toujours privilégier la sécurité et d’éviter les itinéraires trop complexes ou inadaptés, si les conditions ne sont pas optimales.

Domaine de la Grave, la Meije : un patrimoine unique

En dehors de ses vallons enneigés et de ses plateaux glacés, le domaine skiable de la Grave, la Meije offre aux touristes un patrimoine intéressant, aussi bien d’un point de vue naturel que culturel. En voici quelques exemples.

Patrimoine naturel du site

  • La Meije est une montagne incontournable dans le paysage de la station. Son nom, signifie « sud » en provençal ; c’est ainsi que les habitants de La Grave désignaient ce mont, situé au sud du village. Elle fait l’unanimité auprès des alpinistes, mais également auprès des amateurs d’escalade grâce à sa face sud qui présente de nombreuses voies rocheuses.
  • Le lac du Goléon offre une vue imprenable sur la Meije et les glaciers qui l’entourent, ainsi que sur les Aiguilles d’Arves et de la Saussaz. Les randonneurs pourront y apercevoir les inscriptions en pierre qui bordent le replat d’Amon, ainsi qu’une faune riche et variée.
  • Le col du Lauratet et la réserve naturelle de Combeynot constituent le point de passage entre l’Oisans et le Briançonnais et comptent parmi les points les plus bas de la ligne de crête entre les Alpes du Nord et les Alpes du Sud. La réserve naturelle de la Grave la Meije, qui s’étend sur 685 hectares, permet d’admirer les 70 espèces d’oiseaux qui y nichent.

Patrimoine culturel

  • L’Église Notre-Dame de l’Assomption : ce monument, le plus ancien du canton, fut bâti au XIe siècle et classé monument historique en 1959. L’Église domine la Grave et son style roman lombard fait le bonheur des amateurs qui la visitent.
  • La grotte de glace : située à 3200m d’altitude, la grotte et ses sculptures sont situées à l’arrivée du téléphérique des Glaciers. Là, un restaurant d’altitude et une terrasse panoramique permettent aux skieurs de profiter pleinement du paysage de la Grave la Meije, en attendant l’ouverture de la grotte, chaque été.
  • La chapelle des Pénitents Blancs : cette église, dont la construction remonte au début du XIIe siècle, recèle une piéta de la même époque ainsi qu’une statue de la Vierge du XVIIe et un tableau naïf du XVIIIe. Un véritable musée niché dans son écrin de neige et de roche, que seuls les plus aventuriers sauront débusquer.

Laisser un commentaire