Le bois de Païolive, curiosité naturelle en Ardèche

0

Surnommé « Le bois des fées », le bois de Païolive abrite un véritable chaos de pierre et de végétation. Il s’étend sur les communes de Vans, Banne et Berrias, dans le Sud de l’Ardèche. Partez à la découverte de ce site insolite, avec Belambra.

Le bois de Païolive, un site singulier

Le bois de Païolive est sans aucun doute l’un des sites les plus surprenants d’Ardèche.

Ses 16 km2 abrite un véritable labyrinthe naturel fait d’une multitude d’anciens chênes verts et blancs à valeur patrimoniale et de roche calcaire ruiniforme, sculptée au fil des années pour prendre une apparence insolite.

En effet, au gré d’une balade dans le bois de Païolive, il est courant de rencontrer sur son chemin des roches aux formes surréalistes et surprenantes. Ici un lion et un ours qui s’affrontent, là un oiseau protégeant son nid, là-bas un fantôme, un éléphant, un singe accroupi ou encore trois juges et trois seigneurs : mille et une créatures surgissent du chaos de pierre et nourrissent à l’infini l’imaginaire des visiteurs du bois.

Outre ses sculptures naturelles, le bois de Païolive compte également de nombreuses grottes mystérieuses et offre une vue imprenable sur les gorges du Chassezac à proximité.

Une biodiversité exceptionnelle

Les créatures de pierre ne sont pas les seules à peupler le bois de Païolive. Une faune préservée se cache parmi les arbres de ce site préservé. Bupreste du Chêne, araignée ocre, libellule de type leste brun, salamandre, chauve-souris noctule, genette, mulot sylvestre, lièvre d’Europe, buse variable ou encore Circaete Jean-le-Blanc se côtoient entre autres sur le site. Il faut également savoir que le bois de Païolive est le seul site de France à abriter l’espèce de la cétoine bleue, signe de la qualité et de l’ancienneté de la chênaie.

Côté végétation, les chênes verts et blancs s’épanouissent aux côtés des tilleuls à grandes feuilles (peu courants en région méditerranéenne), de la fougère méridionale, le Cétérach officinal, des sceaux de Salomon, des amadouviers, ou encore des orchidées Orchis pyramidale et du chèvrefeuille d’Étrurie. La diversité de la faune et de la flore du Bois de Païolive ne manquera pas de ravir les amoureux de nature.

Se balader dans le bois de Païolive

Le bois de Païolive compte de nombreux sentiers balisés ou non, à découvrir à l’occasion de simples balades ou de randonnées. Le circuit de la Vierge (1,5 km), le circuit de la Corniche (4 km), ou encore celui de Saint-Eugène (5 km) font partie des itinéraires les plus connus. De bonnes chaussures de marche sont indispensables pour vous aventurer dans ces bois centenaires aux reliefs irréguliers.

À noter par ailleurs qu’il est fortement conseillé de ne pas s’aventurer hors des sentiers lorsque l’on ne connaît pas le bois de Païolive. En effet, ce labyrinthe de pierre et de végétation aura tôt fait de vous faire perdre tout sens de l’orientation !

Enfin, ce parc ayant une importante valeur patrimoniale, il est essentiel de le respecter afin qu’il demeure accessible et continue à émerveiller des générations de visiteurs. Ainsi, lors de votre balade, ne cueillez pas de fleurs ni de plantes et respectez autant que possible la quiétude des habitants du parc.

Crédit photo : R. Sénèque / cc

Les commentaires sont fermés.