Le lac d’Allos, un brin de fraîcheur dans le parc du Mercantour

0

Il est un site au cœur du parc du Mercantour qui ne s’offre pas à la vue de tous les visiteurs. Le lac d’Allos, accessible uniquement à pied, offre en effet ses eaux d’un bleu profond et son environnement insolite aux touristes les plus courageux, qui auront au préalable cheminé à travers les montagnes environnantes.
Enfilez vos chaussures de randonnée et partez à la découverte du plus grand lac naturel d’altitude d’Europe.

Le lac d’Allos, un joyau qui se mérite

Le Parc du Mercantour, dans les Alpes de Haute Provence, abrite le lac d’Allos, véritable trésor aquatique au cœur des montagnes. Plus grand lac naturel d’altitude d’Europe du haut de ses 2 228 mètres, ce lac d’origine glaciaire de plus de 20 000 ans est issu de la fonte des neiges et des glaciers de l’ère quaternaire.

Ses eaux pures et d’un bleu acier, profondes de 48 mètres, font du lac d’Allos un environnement de prédilection pour les nombreux ombles chevaliers et les truites sauvages qui y vivent. Attrapés au filet jusqu’à la création du Parc du Mercantour en 1979, ces poissons font à présent l’objet d’une pêche moins intensive (la pêche est autorisée pour les visiteurs du parc). Parmi les autres animaux qui peuplent les sentiers aux abords du lac, on peut également apercevoir des marmottes en alerte ou paisiblement étendues au soleil sur les rochers.

Toutefois, la vue imprenable qu’offre le lac se mérite. Pour admirer le contraste entre ses eaux azurées et les montagnes escarpées qui les encadrent, il faut auparavant se lancer dans une marche de 45 minutes depuis le parking du Laus situé en contrebas… à moins d’opter pour une marche de 3h30 en partant du village d’Allos.

Le parc du Mercantour et ses trésors cachés

Le lac d’Allos est indissociable de la petite chapelle de Notre-Dame des Monts, bâtiment insolite au cœur du parc du Mercantour. Juchée à 2 200 mètres d’altitude et entièrement construite en pierre, elle semble façonnée dans les montagnes de grès qui l’entourent. Construite aux alentours de 1924, elle est l’œuvre de l’Abbé Thiebaud, curé doyen du Var, qui entreprit également la réalisation du presbytère et du clocheton.

La chapelle de Notre-Dame des Monts, incontournable dans le paysage du parc, surprend par l’austérité de son architecture et par sa superficie réduite. Des caractéristiques qui trouvent leur explication dans la construction artisanale et l’accès difficile du site.

Pour autant, la chapelle et le presbytère sont perpétuellement menacés par les aléas du temps et des intempéries. Primordial d’un point de vue historique et attrait touristique du parc du Mercantour, le site a ainsi fait l’objet d’une restauration dès 2010.

Notre-Dame de Monts se mue chaque année en un lieu de pèlerinage. Tous les 5 août depuis sa création, les hauteurs du lac d’Allos accueillent une messe suivie d’une procession et d’une bénédiction du lac. Un apéritif accompagné de musique et de chants traditionnels provençaux viennent parachever les célébrations qui, associées à la beauté des lieux, contribuent à attirer 50 000 à 60 000 visiteurs chaque année.

Laisser un commentaire