Le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse

0

Créé en 1985, le parc naturel de Chevreuse s’étend actuellement sur plus de 63 000 hectares et regroupe 109 000 habitants de l’Essonne et des Yvelines. Ce « poumon vert » situé en région Île-de-France, à 20 km au sud de Paris, se démarque à la fois par son patrimoine historique et par ses reliefs vallonnés où les cultures côtoient les forêts.

Offrez-vous un moment de détente au cœur du parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse et laissez-vous séduire par ses paysages aux allures de campagne.

Le parc naturel de Chevreuse : entre campagne et forêt

Créé en décembre 1985, le parc naturel de Chevreuse est le premier parc naturel régional à avoir vu le jour en Île-de-France. Le projet naît sous l’impulsion des élus locaux, inquiets face à la baisse du nombre d’exploitations agricoles dans les années 70 au profit des projets immobiliers. Depuis près de 30 ans, le défi de ce parc consiste à freiner l’urbanisation galopante de la région, mais aussi à améliorer la qualité des eaux qui s’écoulent au sein du parc, de créer un inventaire de son patrimoine historique et de protéger son patrimoine naturel, aussi bien animal que végétal.

Le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse s’apprécie avant tout pour ses paysages apaisants, faits de cultures et de forêts. Plusieurs randonnées sont proposées sur les sentiers balisés du parc afin de mieux découvrir ses vastes champs cultivés, ses paysages forestiers, ses cascades et ses cours d’eau. Au total, 16 parcours sont à disposition des randonneurs avec différents niveaux de difficultés pour découvrir la faune et la flore qui bordent le parc naturel de Chevreuse, car il regroupe à lui seul 71 % de la flore francilienne, 62 % des oiseaux nicheurs, 90 % des chauves-souris et 85 % des espèces d’amphibiens. Un véritable concentré de vie à apprécier à condition de faire preuve d’un brin d’observation et de patience.

À pied, à vélo ou à cheval, à vous de choisir votre mode de locomotion. Pour les adeptes des itinéraires insolites, des parcours en rollers, des chasses au trésor, des balades agrémentées de défis et de questions ou encore des parcours dans les arbres sont également proposés aux petits comme aux grands.

Vos déambulations seront également l’occasion de découvrir les villages enclavés dans le parc. Rochefort-en-Yvelines, ses étroites ruelles pavées et son église du XIIe siècle, Chevreuse, ses quais, ses lavoirs et ses ponts romantiques, Montfaurt-Lamaury et ses remparts médiévaux… Les bourgades alentour rivalisent de charme pour vous retenir au sein de la vallée de Chevreuse.

Le parc naturel de Chevreuse et son patrimoine historique

Au-delà de son patrimoine naturel admirable, le parc naturel de Chevreuse abrite un patrimoine historique notoire. On peut citer, parmi bien d’autres monuments :

  • Le Château de Dampierre : de style classique, ce château du XVIIe siècle classé monument historique est situé sur la commune de Dampierre-en-Yvelines et trône au cœur d’un parc dessiné par Le Nôtre. Louis XIV et Louis XV y séjournèrent notamment.
  • Le château de la Madeleine : ce château fort surplombant la vallée de Chevreuse héberge le siège du parc naturel. Construit à partir du XIe siècle, le château s’est métamorphosé au fil des époques. Quelques vestiges subsistent, comme l’enceinte et les deux tours carrées à l’est, la porte principale, deux tours rondes, un donjon, un puits du XVe siècle et des mâchicoulis surplombant les remparts.
  • Le château de Breteuil : situé à Choisel et classé monument historique, il est entouré d’un parc et de jardins labellisés « jardins remarquables ». Ses mises en scènes illustrées par des statues du musée Grévin et des automates en font une animation familiale prisée.
Une autre échappée : Les plus beaux jardins de France
  • L’abbaye des Vaux-de-Cernay : rattachée à l’ordre des Cisterciens en 1147, elle devint un hôtel particulier sous l’impulsion de la baronne Charlotte de Rothschild au XIXe siècle. Un parc de 75 hectares et un colombier entourent notamment ce monument, devenu un établissement hôtelier.
  • Le Belvédère : Il s’agit de la demeure que le compositeur Maurice Ravel occupa de 1921 à 1937. Située à flanc de coteau, cette maison étroite offre une vue imprenable sur la ville de Montfort-l’Amaury et sur la forêt de Rambouillet. Il composa entre autres le fameux Boléro entre ces murs.
  • La maison de Jean Monnet : située à Bazoches-sur-Guyonne, au sein du parc naturel de Chevreuse, elle fut le lieu de résidence de l’homme politique Jean Monnet de 1945 à sa mort en 1979. L’ancienne ferme s’est depuis transformée en musée ouvert gratuitement au public.

Paysages paisibles, faune et flore foisonnantes, monuments remarquables : le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse séduira les amoureux de nature comme les amateurs d’Histoire.

Les commentaires sont fermés.