Les grottes préhistoriques du Pays Basque, de Sare à Isturitz

0

Les grottes préhistoriques du Pays Basque recèlent des richesses patrimoniales et géologiques préservées depuis des milliers d’années. Magnifiées par des jeux de lumière qui révèlent toute la beauté du site, les grottes préhistoriques dévoilent leurs secrets à ceux qui s’y aventurent.
Explorez ces galeries creusées dans la roche et embarquez pour une visite hors du temps au cœur des grottes du Pays Basque.

Les grottes de Sare, parmi les sites les plus visités du Pays Basque

Troisième site le plus visité de la région, les grottes préhistoriques de Sare attirent les visiteurs grâce à leur histoire. Ces caves ont en effet été le théâtre des origines et de la mythologie du peuple basque, il y a des milliers d’années. Les premiers Hommes modernes y auraient vécu voici 30 000 ans, occupant les 9 000 mètres de galeries souterraines qui serpentent à travers la roche.

Au-delà de l’aspect historique, la géologie atypique de ces grottes du Pays Basque contribue à en faire un site incontournable. Jalonnées de concrétions, de gours, de tubulures et de méandres, les vieilles pierres des caves préhistoriques sont sillonnées par une rivière souterraine qui s’écoule dans un murmure constant. Au détour d’un puits de roche, pensez à lever les yeux pour tenter d’apercevoir les chauves-souris qui tapissent le plafond des caves.

La grotte préhistorique d’Isturitz

Mondialement réputée auprès des archéologues et des passionnés, la grotte préhistorique d’Isturitz est une véritable caverne aux trésors, enrichie par 80 000 ans d’occupation humaine. Elle a permis de mettre à jour près de 45 000 pièces de mobilier et d’objets d’art, témoins de la présence d’un atelier de fabrication de vêtements, il y a 14 000 ans à l’abri des caves rocheuses.

Sur les parois, les visiteurs peuvent également admirer de somptueuses gravures rupestres ainsi qu’un pilier qualifié d’œuvre sur lequel figure trois animaux superposés, véritable énigme pour les chercheurs.

Oxocelhaya, la grotte du Pays Basque aux airs de cathédrale

La grotte Oxocelhaya (« le champ des loups », en basque) est la jumelle de la grotte d’Isturitz, bien que les deux sœurs aient chacune leur caractère. Classées monuments historiques, ces deux grottes du Pays Basque se partagent le flanc de la colline Gaztelu. Mais la ressemblance s’arrête là.

Quand la grotte d’Isturitz brille par son patrimoine historique, Oxocelhaya rayonne par son intérêt géologique. Ses caves sanctuaires et ses concrétions millénaires en font un chef d’œuvre de la nature sculpté au fil des millénaires. Les stalactites, stalagmites drapées, les cascades, les lignes cristallines et les colonnes calcaires lui donnent des allures de cathédrale minérale et intemporelle.

Les grottes préhistoriques d’Urdax

Habitées par l’Homme à différentes périodes du Paléolithique et du Mésolithique, les grottes préhistoriques d’Urdax ont conservé des traces de ces passages sur leurs parois. On peut notamment y admirer des gravures réalisées sur une stalagmite il y a plus de 13 000 ans, représentant un bison, un cerf et probablement un cheval. Si cet héritage est actuellement impossible à admirer pour des raisons de conservation, les visiteurs peuvent toujours partir à la recherche du Laminak, un génie issu des croyances populaires locales et qui peuplerait les grottes du Pays Basque…

Laisser un commentaire