L’île Oléron, un cadre naturel exceptionnel

0

Plus grand territoire insulaire français du littoral Atlantique, l’île d’Oléron offre des paysages variés entre nature sauvage, plages de sable fin, forêts ou encore marais. Un patrimoine naturel exceptionnel, entre terre et mer, à découvrir.

Des paysages sauvages variés

Les 174 km2 de l’île d’Oléron sont réputés pour leurs nombreux paysages naturels.

Toute la côte ouest de l’île est une longue plage de sable fin entrecoupée de dunes et de petites villes côtières.

La côte est, tournée vers le bassin de Marennes, est constituée de marais. Au Moyen-Âge, les habitants les ont transformés en marais salants. À présent, cet espace naturel est utilisé comme claires d’affinages, ou en espaces d’élevages traditionnels, de culture ou encore de maraîchage.

L’île d’Oléron possède également 2 900 hectares de forêt, constituée principalement de pins et de chênes. Les arbres ont été plantés au début du XIXe siècle pour protéger les habitations des éléments. La forêt est divisée en 3 massifs : le massif des Saumonards au nord-est, celui de Domino au nord-ouest, et enfin celui de Saint-Trojan sur la pointe ouest.

Les forêts, les marais et le patrimoine naturel de l’île d’Oléron sont le berceau d’une grande richesse naturelle. Plus de 250 espèces d’oiseaux sont recensées et plus de 140 espèces de plantes naturelles sont à découvrir à l’occasion de promenades.

Des activités au plus près de la nature

La variété des paysages naturels de l’île d’Oléron permet d’explorer l’île de différentes manières.

En famille, entre amis, en couple ou en solo, « la lumineuse », comme la surnommait Pierre Loti qui y a grandi, se découvre au fil de l’eau et de la terre.

Côté mer, les activités sont variées. Vous pouvez bien sûr profiter des longues étendues de sable fin pour des sessions de farniente et de jeux de plage infinies.

Les amoureux de sport de glisse sauront trouver leur bonheur. Du fait de sa situation, entre le climat atlantique et le climat méditerranéen, l’île d’Oléron est l’endroit idéal pour vous initier au surf, au windsurf, au kitesurf ou encore au bodyboard. Les débutants pourront profiter du spot abrité de la pointe des Boulassiers, tandis que les sportifs confirmés sauront apprécier les plages ouvertes sur l’océan.

Les grandes étendues de sables sont également un terrain de jeu idéal pour faire du char à voile et de la pêche à pied.

Côté terre, le relief relativement plat de l’île permet d’agréables promenades à pied, à vélo (grâce à ses 160 km de pistes cyclables) ou encore à cheval. De nombreux sentiers aménagés permettent de visiter l’île d’Oléron du nord au sud, à travers marais, dunes et forêts.

Les amoureux des grands espaces pourront apprécier les paysages naturels et la vue imprenable sur le Fort Boyard depuis le golf municipal d’Oléron.

Les marais de Bris ou encore celui de Brouage, ainsi que le marais des oiseaux permettent également de découvrir toute la faune et la flore de l’île d’Oléron.

Un patrimoine à préserver

Comme tout écosystème, l’île d’Oléron est un territoire naturel à préserver. L’office du tourisme et les différentes municipalités agissent en faveur de l’environnement en mettant en valeur l’éco-tourisme à travers plusieurs actions :

  • Promouvoir les produits locaux, grâce au label Marennes Oléron Produits et Saveurs qui certifie l’origine des fruits, légumes, huîtres et autres poissons produits dans la région ;
  • Favoriser les déplacements propres : transports en commun, pistes cyclables, etc.…
  • Réglementation en faveur d’une pêche responsable ;
  • Démarches de réduction des déchets sur l’île.

Pour plus d’informations avant votre séjour, n’hésitez pas à contacter l’office du tourisme de l’île d’Oléron et du bassin de Marennes.

Les commentaires sont fermés.