Spécialités culinaires corses : des produits du terroir de caractère

0

Son nom évoque à lui seul, beauté des paysages, plages de sable fin, montagnes abruptes et produits de caractère : la Corse. Une île de beauté qui ravive les cinq sens dont indéniablement le goût. Des produits du terroir aux spécialités culinaires, la Corse offre générosité et excitation gustative à travers ses mets. Partez à leur découverte, avec Belambra.

Les AOC corses, uniquement des bons produits du terroir

L’appellation d’origine contrôlée (AOC) garantit l’origine géographique du produit alimentaire français, son authenticité, sa qualité, son terroir et le savoir-faire du producteur. L’île de beauté regorge de produits régionaux tous aussi goûteux et empreints de maquis.

Si la charcuterie avait un royaume, ce serait la Corse !

Produit corse par excellence, la charcuterie bénéficie de ses lettres de noblesse depuis peu de temps grâce à la « Salameria Corsa » (Syndicat de Défense et de Promotion des Charcuteries de Corse composé d’éleveurs) qui a œuvré en ce sens. Son objectif : valoriser les produits du terroir corses et assurer leur protection.

Depuis avril 2012, le prisuttu, la coppa de Corse et le lonzo (dit également lonzu) sont désormais labellisés AOC.

L’huile d’olive corse

Ce produit, compte tenu du passé oléicole de l’île et de la découverte de nombreuses variétés d’olives, a tout naturellement obtenu sa reconnaissance AOC en 2004. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 500 producteurs corses sur 2 000 hectares et 300 communes qui récoltent le fameux or jaune gorgé de soleil et au goût tout aussi subtil que puissant.

Le miel

Le « Mele di Corsica » est classé AOC depuis janvier 1998. Des miels aussi variés que savoureux qui selon leur origine florale et leur période de récolte offrent un goût unique : miel de printemps, de maquis, de châtaigneraie, miellat du maquis, miel d’été ou encore d’automne.

Le fromage corse : plus précisément le brocciu

La Corse sans brocciu ne serait plus la Corse. Reconnu par un décret AOC en 1998, le brocciu est un fromage de brebis et/ou de chèvre frais ou « passu » comme le disent les Corses, c’est-à-dire plus affiné. Consommé sans modération, il se mange tel un fromage ou agrémente par son doux goût et son onctuosité les spécialités culinaires corses.

Les vins corses *

Il existe 9 appellations du vignoble corse, parmi elles :

  • l’AOC Ajaccio obtenu en 1984 qui s’étend sur 240 hectares autour de la ville éponyme ;
  • l’AOC Patrimonio ;
  • les vins AOC de Figari ;
  • l’AOC de Porto-Vecchio ;
  • les vins de Sartène ;
  • l’AOC de Calvi.

* À consommer avec modération

Les spécialités culinaires corses en un menu

Au-delà des produits des terroirs AOC, les spécialités corses n’ont d’égal que le caractère authentique des insulaires : une cuisine épicée et exquise.

Si les saveurs corses devaient se dévoiler en un menu, ce serait de façon très subjective :

  • Un assortiment de charcuteries corses pour la mise en bouche : coppa, lonzo, prisuttu et bien entendu la célèbre figatellu, une saucisse à base de foie, de viande et de gras de porc à déguster crue ou grillée ;
  • Une soupe corse en entrée dont la recette ancestrale fait mijoter haricots blancs, herbes épaisses, lard et morceaux de viande ;
  • Un plat côté mer, l’Aziminu, la fameuse bouillabaisse corse. Côté terre, le cabrettu, plat à base de cabri accompagné de polenta de farine de châtaigne, ou des cannellonis au brocciu ;
  • Enfin pour les plus gourmands qui ne succomberaient pas aux fromages corses (le venachese, le bastilicacciù ou le calinzana), les chariots de desserts proposeront les fritelli (des beignets), les canistrelli (gâteaux secs), le pastizzu à l’anis ou le fiadone, tarte au brocciu et au citron.

Autant de spécialités culinaires corses et des produits du terroir dont les habitants de l’île de beauté sont si fiers… et ils ont raison !

Les commentaires sont fermés.