Sports d’hiver : les stations de ski s’ouvrent aux personnes handicapées

0

Les stations de ski sont de plus en plus accessibles aux personnes handicapées. Les sports d’hiver s’ouvrent à présent à tous les publics, en adaptant le matériel et les disciplines au handisport. Découvrez toutes les spécificités du « handiski » dans les stations françaises.

Le label Tourisme et Handicap

Depuis 2001, le label « Tourisme et Handicap », octroyé par l’association du même nom, distingue les infrastructures aptes à accueillir des personnes handicapées. Efficacité de l’accueil, adaptation des locaux et du matériel à plusieurs types de handicaps ; ce label soumet les établissements à un cahier des charges très précis et validé par un expert, afin d’informer clairement les touristes en fonction de leurs besoins et de leurs attentes. En l’espace de 13 ans, de nombreuses stations de ski se sont équipées pour mériter ce label et offrir aux personnes souffrant de handicap un confort optimal.

Chamonix Mont Blanc, La Clusaz, La Plagne, Les Ménuires, Méribel, Tignes, Val Thorens… Toutes se sont engagées à respecter au moins cinq critères : disposer d’une personne ressource pour accueillir les personnes à mobilité réduite, proposer des hébergements, des restaurants et des services accessibles et au moins une école de ski avec du matériel et des moniteurs formés, ainsi qu’un parc de remontées mécaniques accessible à tous. Il est possible de se renseigner auprès des Comités Départementaux de Tourisme sur la possibilité de pratiquer le handisport dans votre station de ski, avant tout départ en vacances.

Des sports d’hiver adaptés aux handicapés

Debout, assis, en fauteuil ou à ski, les équipements ont énormément progressé en l’espace de quelques années pour mettre les sports d’hiver à la portée des handicapés, privilégiant le plaisir et la sécurité.

  • L’uniski, également appelé dualski, consiste à skier assis, dans une coque fixée sur un châssis lui même fixé sur un ou deux skis. Cet outil est conçu pour que les paraplégiques et les personnes amputées des membres inférieurs puissent pratiquer leur sport favori de manière indépendante.
  • Pour les personnes dépendantes, le tandemski apparaît comme étant l’équipement le plus adapté. Il s’agit d’un siège monté sur deux skis, piloté par un moniteur placé à l’arrière du skieur.
  • Le kartski permet aux personnes semi-autonomes de diriger leurs skis grâce à deux poignées, tandis qu’une « ligne de vie », attachée au kartski, permet à un accompagnant valide d’assurer sa sécurité.
  • Les personnes atteintes d’une déficience visuelle utilisent quant à elles des équipements classiques et sont guidés à la voix par un accompagnant.
  • Éléments indispensables à la pratique du handisport dans les stations de ski, les stabilisateurs qui assurent la stabilité du sportif et permettent de piloter les différents dispositifs. Ces cannes ont une longueur adaptable et se terminent par des petits patins plats, larges ou arrondis.

Pour chacune de ces techniques, l’apprentissage du ski handisport doit être enseigné par un moniteur spécialement formé. Les techniques enseignées permettent à chacun d’aborder toutes les pistes et de progresser dans leur pratique.

En outre, il est important de savoir que les skieurs handicapés ou valides, tous sont soumis aux mêmes règles de sécurité sur les pistes.

Le handisport hors des pistes

En dehors des pistes enneigées, le handisport en stations de ski prend des formes multiples. Des luges spécialement adaptées permettent le déplacement d’une personne en fauteuil sur la neige et, depuis peu, sur la glace. Ainsi, leur utilisateur peut profiter du confort de leur propre fauteuil, en évitant les désagréments d’un transfert et accéder aux étendues glacées des patinoires avec leur accompagnateur.

Par ailleurs, de plus en plus de stations offrent aux personnes à mobilité réduite la possibilité de se promener au sein des paysages enneigés, confortablement installés dans un traîneau adapté à leurs besoins. La preuve que les activités ne manquent pas dans les stations et que chacun peut goûter aux joies de la neige en fonction de sa mobilité.

Laisser un commentaire