Vacances en famille : cap sur l’Île d’Yeu en Vendée

0

Située au large de la côte vendéenne, l’Île d’Yeu concentre une grande variété de paysages et de lieux à découvrir sur ses 23 km2 de terres émergées. Plages, dunes, criques de sable dorées, forêts denses ; les paysages se prêtent aux activités estivales les plus variées. Amoureux de la mer ou vacanciers en quête de dépaysement : découvrez le théâtre varié de vos vacances en famille en Vendée.

L’Île d’Yeu, un territoire chargé d’Histoire

La présence de l’Homme sur l’Île d’Yeu prend ses racines à la Préhistoire, comme en attestent les roches gravées, les dolmens, les menhirs et autres outils en bronze et en fer laissés par les premiers habitants des lieux.

Il faudra attendre la fin du VIème siècle pour que l’île, appelée alors « Île d’Oya » soit évangélisée. Un monastère dédié à Saint Hilaire est érigé, tandis que les moines participent avec les islais au défrichement de la forêt et à la culture des terres. Un second édifice religieux dédié à Saint Étienne sortira de terre à la fin du Xème siècle, suivi de l’église romane de Saint Sauveur autour de laquelle s’organisera le village éponyme et qui deviendra par la suite la « capitale » administrative de l’Île d’Yeu. Au Moyen-Âge, la guerre de Cent Ans conduit les Anglais à occuper l’île en 1355. Olivier V de Clisson reprendra possession des lieux en 1392, mettant fin à 37 ans d’occupation.

Située sur les grandes routes maritimes commerciales, l’Île d’Yeu a longtemps fait figure de point de relâche pour les bateaux. Après s’être adonnés au cabotage entre Bordeaux et le Nord de la France, les marins de l’île se reconvertissent dans la navigation au long cours et dans la pêche au thon et à la sardine. Une pratique qui permettra l’ouverture de plusieurs conserveries employant majoritairement les femmes de l’île. Les voiliers cèderont leur place aux bateaux à moteur dans les années 50. Aujourd’hui, grâce au développement touristique, à l’artisanat et à l’agriculture, l’île vendéenne a su maintenir son dynamisme et son attractivité, comme en témoignent ses 5 000 habitants et ses nombreux touristes.

Des vacances en famille et en pleine nature

Grâce à son environnement préservé et contrasté, l’Île d’Yeu abrite de nombreuses espèces animales et végétales, des plus courantes aux plus rares.

Côté flore

Vos vacances en famille seront l’occasion d’admirer plus de 760 espèces sauvages réparties au cœur des terres et au bord de l’océan. Asphodèles blancs, œillets de France, hélianthèmes à gouttes, giroflées des dunes et jacinthes sauvages côtoient les 16 espèces d’orchidées qui s’épanouissent de mars à septembre. Rares et protégés, les panicauts bleus et autres sérapias à langue et à petites fleurs se découvrent également au hasard des chemins.

Côté faune

Les oiseaux règnent en maîtres sur les côtes, les marais et les bocages de l’Île d’Yeu. Grandes labbes, petits pingouins, puffins et fous de bassan se partagent le territoire avec les bécasseux, les pluviers et les grands gravelots. Plus rares, les bécasseaux violets et les phalaroppes à bec large demanderont plus de patience à leurs admirateurs. Tout l’été, les fauvettes et les busards des roseaux assurent le spectacle, rejoints par les bruants lapons et les bruants nains dès l’arrivée de l’automne.

Des vacances en Vendée bien remplies

L’Île d’Yeu regorge de sites culturels et historiques ; un patrimoine riche, à découvrir pendant vos vacances en famille cet été.

Les Dolmens des petits Fradets et ceux de la Planche à Puare, érigés vers 3 000 avant notre ère, tout comme la Pierre de la Roche aux Fras, ou encore la pierre des Amporelles, devraient réjouir les amateurs de vestiges avec leur histoire empreinte de mystère et auréolée de légendes.

Les sites religieux sont nombreux sur l’île et témoignent d’une piété ancienne et tournée vers la mer. La chapelle de la Meule qui surplombe le port du même nom depuis 9 siècles, l’église de Saint Sauveur bâtie en granit gris en 1040 ou encore l’église de Port Joinville, surmontée d’un campanile à bulbe et parées de maquettes de frégates, font partie des monuments incontournables.

La période médiévale s’illustre également à travers le Vieux Château, qui servit de refuge pour les insulaires lors des nombreuses incursions, anglaises notamment, par le passé. Architecture, conditions de vie de l’époque, histoire de ce monument classé : le Vieux Château mérite le détour pendant vos vacances en Vendée.

Résolument tournée vers l’océan, l’Île d’Yeu est également jalonnée de nombreux phares au passé parfois houleux. Des histoires à découvrir au fil du littoral, avec le bruit des vagues pour seule compagnie.

Crédit : Peyot / cc

Les commentaires sont fermés.