Venez danser à la 17e Biennale de Lyon

0

Du 14 au 30 septembre 2016, Lyon va se métamorphoser en dancefloor géant à l’occasion de la 17e édition de la Biennale de la danse. Au programme, des concerts et cours de danse, le traditionnel défilé de la Biennale, et un grand final où vous serez invité à partager une danse avec… 40 000 personnes dans l’enceinte du stade de Gerland.

43 spectacles pour tous les goûts

Comme à l’accoutumée depuis sa création en 1984, la Biennale de Lyon va réunir une multitude d’artistes pour vous faire danser jusqu’au bout de la nuit. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y en aura pour tous les goûts lors de cette 17e édition, à l’image du spectacle de clôture « Floor on Fire » qui aura lieu au Palais des Sports le 30 septembre. Sur le principe d’un battle de hip-hop, les multiples champions du monde de breakdance, les Pockemon Crew, se mesureront à des danseurs… néoclassiques et/ou de danse contemporaine. Un concept novateur dont le succès n’est plus à prouver en Allemagne mais qui n’a, pour l’instant, jamais eu lieu en France.

Autre première, la toute nouvelle création de Jonah Bokaer, « Rules Of the Games » qui mettra à l’honneur la danse et les arts visuels sur une musique du superproducteur Pharrell Williams, du 28 au 30 septembre au Grand théâtre de Villeurbanne.

Dans un style totalement différent, vous pourrez apprécier les voltiges du groupe acrobatique de Tanger, Halka (du 14 au 21 septembre au théâtre des Célestins) ou encore la grâce des chorégraphies du ballet de l’opéra de Lyon qui se produira du 14 au 18 septembre.

Des cours de danse gratuits et des conférences avec les artistes

Parce que tout être humain porte en lui un danseur, vous pourrez également vous essayer à la danse lors de cette Biennale de Lyon. Des cours de danse (classique, hip-hop, dancehall et rumba) seront donnés gratuitement au centre commercial de la Part-Dieu à 18 heures, tous les jours du 14 au 28 septembre.

Au cas où vous préfériez la théorie à la pratique, vous pourrez également participer à des conférences organisées tout au long de la Biennale et ainsi faire la connaissance des plus grands chorégraphes au monde.

Le Défilé de la Biennale et un final en fanfare

Si vous ne deviez cocher qu’une seule date sur votre agenda, réservez votre 18 septembre. C’est en effet ce dimanche que le traditionnel Défilé de la Biennale, à savoir la plus grande parade chorégraphique d’Europe, défilera dans l’enceinte du stade de Gerland.

Et pour clôturer cette journée, les organisateurs vous proposeront un final en fanfare avec le grand orchestre « Rumbanama », qui vous invitera à danser une « rumba tarentelle » aux côtés des… 40 000 personnes présentes dans le stade pour vivre un moment de partage inoubliable.

Si vous hésitez encore à entrer dans la danse de cette Biennale de Lyon, rappelez-vous ce que disait la danseuse et chorégraphe américaine, Agnès de Mille : « Quand tu danses… tu sors de toi-même, tu deviens plus grand et plus puissant, plus beau. Pendant quelques minutes, tu es héroïque. C’est la puissance. C’est la gloire sur terre. Et cela t’appartient, chaque soir. » À bon entendeur…

Les commentaires sont fermés.